Le film est sorti hier et je ne l'ai pas encore vu. En revanche,je viens de terminer le livre dont il est tiré: la  vague de Todd Strasser, auteur américain. Au vue de la bande annonce, on comprend que l'expérience de la Vague se déroule  en Allemagne alors qu'à l'origine , l'auteur s'est inspiré d'une expérience pédagogique particulière menée aux USA par un jeune professeur  qui  voulait faire comprendre les mécanisme du  "suivisme",tel qu'il a pu être vécu par les Jeunesses Hitlériennes.Dans le film, nous sommes bien dans le pays qui a vu  naître le nazisme et où de sombres groupuscules revendiquent  encore l'avénement  d'un  4ème Reich ce qui lui donne une autre mesure !


La vague Bande-annonce vostf
envoyé par bacfilms

9782266185691_1_Ce court roman est basé  sur une expérience réelle vécue par un professeur zélé et un groupe d’élèves. Après avoir visionné un  film sur les camps de concentration, les élèves soutiennent que de telles choses ne peuvent plus arriver et sont dubitatifs devant le peu de révolte au sein du peuple allemand. Ben Ross décide de pousser la réflexion plus loin  et  rien de tel que l’expérience par le vécu. Peu à peu, il réussit à transformer ses élèves en adeptes d’un nouveau mouvement « la vague ». Lui-même  se prend au jeu de la discipline et de ses résultats. En quelques jours, les élèves se mettent à faire leurs devoirs sans rechigner…mais aussi sans réfléchir. La fin est magistrale !

L’auteur nous emmène sur une réflexion sur l’effet de groupe, la peur de la différence, voire la peur du groupe. L’intérêt du  ce roman ne se trouve ni dans le style ( commun), ni dans  l’ébauche des personnages ( légèrement caricaturaux) mais dans l’effet qu’il pourrait avoir sur une jeunesse se laissant dictée ses idéaux  par …certains chaînes TV ! Le problème reste que  cette jeunesse malléable ne lit guère ! Il paraît qu’en Allemagne, dans de nombreux lycées, « die Welle »( la vague) est devenue une lecture obligatoire …aïe, ce dernier mot nous  ramène au  choix  subi !